Actus de l’action

Plan climat : Où en sommes-nous 3 mois après la décision du Conseil communal d’adhérer à la Convention des maires pour le climat ?

Notre commune a adhéré le 4 avril 2019 à la Convention des maires pour le climat et l’énergie, portée par l’Union européenne. Cette convention repose sur trois piliers :

  1. l’atténuation des changements climatiques
  2. l’adaptation des territoires aux impacts inévitables dus à ceux-ci
  3. et l’accès des citoyens à une énergie sûre, durable et abordable.

Vous trouverez un descriptif rapide des différentes étapes à franchir ici : https://www.uvcw.be/articles/33,486,486,0,4440.htm

Extrait significatif :

 « La signature de la Convention constitue l’engagement politique. Ensuite, le signataire doit réunir une équipe chargée de veiller à la prise en compte transversale des problématiques énergétique et climatique dans l’ensemble des politiques, capable de mobiliser et d’impliquer les citoyens et autres acteurs du territoire et d’assurer la coordination et le suivi des diverses actions qui seront mises en place. Parallèlement, l’entité locale doit réaliser le bilan des émissions de gaz à effet de serre produites sur son territoire afin d’en identifier les sources principales et les possibilités de les réduire, et de définir des objectifs de réduction globaux et par secteur (bâtiment, transport, consommables, participation de la société civile, …). Sur cette base, elle élabore alors un Plan d’action en faveur de l’énergie durable (PAED) en collaboration avec les citoyens et les acteurs locaux. »

L’aboutissement de ce Plan nécessiterait donc notre participation à tous et toutes. Comment va s’y prendre notre commune ? Pour le moment, nous n’en savons toujours rien, mais nous restons disponibles.

Par ailleurs, ce Plan devrait être réalisé dans les deux ans en bénéficiant d’une aide technique de la Région wallonne. Cette dernière n’a pas encore été sollicitée, 3 mois après la décision. d’adhésion. Voilà donc 3 mois de retard sur les 24 attitrés, mais la majorité nous rassure en nous disant que cela sera fait sous peu. En fait dès que les priorités du Plan Stratégique Transversal qu’elle a en vue seront définies. Cela nous parait très étrange de définir des priorités avant d’établir un diagnostic. On verra ce que cela donne.

Pour notre part, et en attendant d’être éventuellement impliqués, nous continuons à réunir un maximum d’informations que nous plaçons sur notre site et notre page FB au fur et à mesure.

N’hésitez pas à les consulter de temps à autre et surtout à nous en donner si de votre côté vous en aviez.

 

On compte sur vous.

 

Villers pour le climat

vlvpourleclimat@gmail.com

3 commentaires

  • Carlo Vander Noot

    Que pensez-vous des dernières recommandations du GIEC? Je suppose aussi que vous soutenez au moins l’une des propositions d’ECOLO dans leur dernière note pour la formation d’un gouvernement Coquelicot. Il s’agit d’utiliser prioritairement les fonds européen pour la transformation de l’agriculture wallonne vers l’agroécologie.

    • webmaster

      Merci pour votre suggestion

      Le GIEC (voir notre article https://vlvpourleclimat.be/notre-belle-ruralite-villersoise-et-les-changements-climatiques/) estime que plusieurs options en parallèle doivent être examinées prioritairement pour nos communes rurales:
      (i) Développer les techniques culturales sans labour, (un agriculteur villersois l’essaye déjà pour les pommes de terre https://www.lavenir.net/cnt/dmf20170904_01050102/cultiver-la-pomme-de-terre-autrement?).
      (ii) Introduire davantage de cultures intermédiaires, de cultures intercalaires et de bandes enherbées dans les systèmes de culture.
      (iii) Développer l’agroforesterie et les haies. Le GAL des 4 bras en fait la promotion: https://www.reseau-pwdr.be/news/brochures-sur-lagroforesterie
      (iv) Optimiser la gestion des prairies.

      Agroécologie et l’agroforesterie semblent donc bien faire partie des pratiques à promouvoir et soutenir à VLV. Il est possible que plusieurs agriculteurs chez nous s’y soient d’ailleurs déjà engagés notamment grâce aux aides actuelles de la PAC et de la RW https://www.natagriwal.be/fr/mesures-agro-environnementales/en-quelques-mots même si celles-ci semblent insuffisantes et d’un accès lourd. Mais nous avons peu d’infos à ce propos.

      Il nous semble qu’à travers son Plan climat en préparation, notre commune devrait être attentive à ces points et soutenir les agriculteurs en conversion.

      Villers pour le climat

      • Carlo Vander Noot

        Merci pour vos références. Au groupement de rester attentif au développement des 4 pts mentionnés. Comment la commune peut-elle motiver nos agriculteurs à les appliquer? Une lettre ciblée pour le groupe avec retour vers le groupement ? Une visite par des membres du groupement à chacun des agriculteurs de la commune? C’est à évaluer en groupe avec si possible un représentant de la commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *