Outils pour aller plus loin

Nous reprenons ci-dessous un certain nombre de liens qui vous permettront d’en savoir plus sur le climat et la biodiversité.

Introduction

En avril, le premier jour d’une réunion de quelque 200 pays signataires de l’accord de Paris, l’ONU a appelé une nouvelle fois le monde à être plus ambitieux en matière de lutte contre le changement climatique avant qu’il ne soit trop tard :  https://www.romandie.com/news/ZOOM-Climat-l-ONU-appelle-a-agir-avant-qu-il-ne-soit-trop-tard/913490.rom

 

En effet, les risques liés au changement climatique sont nombreux. Pour n’en reprendre qu’un, voici les estimations en matière de santé humaine reprises sur le site climat.be, le site fédéral belge pour une information fiable sur les changements climatiques :

 

IMPACT SUR LA SANTE

«  Les changements climatiques affectent de manière directe (canicules, évènements climatiques extrêmes) et indirecte (migration forcée, allongement du temps passé à l’extérieur, utilisation croissante des systèmes de refroidissement, etc.) la santé humaine.

 

Selon l’OMS, les changements climatiques pourraient provoquer 250.000 décès de plus chaque année à partir de 2030, causés par la malnutrition, la malaria, la diarrhée et les vagues de chaleur. Les coûts directs sur la santé liés au changement climatique sont estimés entre deux et quatre milliards de dollars par an d’ici 2030.

 

 IMPACTS DIRECTS

Les vagues de chaleur ont un impact significatif défavorable sur la santé : déshydratation, coups de chaleur, épuisement. Elles engendrent une augmentation de la mortalité et de la morbidité, en particulier auprès des publics vulnérables (nourrissons et jeunes enfants, personnes âgées et sportifs de haut niveau). L’été caniculaire de 2003 a provoqué un nombre de décès prématurés de l’ordre de 20 à 30.000 cas en Europe, suite à des affections cardiaques, vasculaires et/ou pulmonaires. L’augmentation prévue de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur risque donc d’entraîner une augmentation de la mortalité dans les décennies à venir.

Les événements climatiques extrêmes tels que inondations, tempêtes, feux et sècheresses exercent également un impact direct sur la santé. Les inondations, qui touchent des millions de personnes en Europe chaque année, affectent ainsi la santé humaine de différentes manières: noyade, crises cardiaques, blessures, infections, conséquences psychosociales, etc. Ces évènements extrêmes devraient voir leur fréquence et intensité augmenter  à l’avenir suite aux changements climatiques.

 

IMPACTS INDIRECTS

Mais les conséquences indirectes des changements climatiques sont probablement plus importantes encore, notamment au niveau de :

  • l’approvisionnement en eau et la production de nourriture : les risques de pénuries d’eau et d’affaiblissement des récoltes pourront engendrer déshydratation et malnutrition.
  • l’augmentation du nombre de maladies à transmission vectorielle suite à une plus grande dispersion de leurs agents de transmission : tiques, moustiques, phlébotomes, etc. Les changements dans la longueur des saisons, les précipitations, l’humidité et la température peuvent augmenter la distribution et les chances de survie tant des vecteurs que des agents pathogènes. Par conséquent, les changements climatiques devraient modifier indirectement la portée de certains vecteurs de maladies infectieuses tels que :
    • maladie de Lyme, transmise par les  tiques. Cette maladie est à l’heure actuelle en pleine expansion dans nos contrées, en Europe centrale et dans les Etats baltes. Les changements climatiques sont considérés comme la cause principale du déplacement vers le nord de l’Europe d’une espèce de tiques .
    • dengue, une maladie virale transmise par des moustiques.
    • bilharziose (schistosomiase), qui utilise des mollusques aquatiques comme hôtes intermédiaires.
    • malaria, suite à l’extension de l’aire de répartition des moustiques vecteurs. Il n’est pas exclu que la malaria puisse se répandre au nord de la mer Méditerranée.

Le réchauffement climatique est également responsable de l’augmentation de cas de la maladie de Lyme.
En 2016, la Belgique a recensé 37 cas de maladie dans nos régions. (Source: BelgaImage)

 

  • risques liés à la détérioration de la qualité de l’eau (par une croissance accrue de bactéries et d’algues toxiques) et aux intoxications alimentaires: beaucoup de maladies sont contractées par des aliments ou de l’eau contaminés (p.e.: choléra et dysenterie). L’augmentation de la température de l’eau peut favoriser le développement de bactéries ou algues responsables d’intoxications alimentaires. Les fortes précipitations peuvent engendrer la mobilisation d’agents pathogènes ou une contamination de l’eau de débordement des égouts. La réduction des débits d’eau en été peut augmenter le risque de contamination bactérienne et chimique. Les maladies infectieuses sensibles à la température, telles que les infections d’origine alimentaire (Salmonella sp. et autres) sont susceptibles d’augmenter.
  • l’augmentation de la concentration d’ozone troposphérique en été (problèmes respiratoires). On estime que l’exposition excessive à l’ozone troposphérique  cause chaque année près de 20 000 décès prématurés en Europe. Une étude européenne récente a simulé, grâce à un modèle informatique, l’impact des changements climatiques sur la qualité de l’air en 2010 et l’a comparé avec l’année de référence 1990. Selon les chercheurs, de grandes zones de l’ouest de l’Europe connaîtront des pics d’ozone plus élevés à cause des changements climatiques, engendrant une augmentation des niveaux quotidiens de morbidité et de mortalité.
  • l’augmentation des troubles allergiques : la hausse de température favorise notamment l’allongement de la durée de pollinisation mais également le développement de certaines plantes allergisantes (et invasives) comme l’ambroisie. La hausse des températures combinée à la diminution des précipitations au moment de la dispersion du pollen  conduisent à des concentrations plus élevées de pollen dans l’air pendant la haute saison. 

Les impacts sur la santé publique ne seront certainement pas les mêmes pour tous. Étant donné que la santé et le bien-être sont aussi étroitement liés à des facteurs socio-économiques (revenu, logement, emploi, éducation, mode de vie, etc.), les effets des changements climatiques devraient amplifier les inégalités en matière de santé au sein des pays et entre ceux-ci, augmenter la vulnérabilité des groupes à faibles revenus et de certains groupes comme les enfants, les personnes travaillant à l’extérieur, les personnes âgées, ou les personnes déjà malades.

Certains effets positifs sont également possibles comme une diminution modérée de la mortalité liée au froid dans certaines régions, mais ceux-ci seront largement contrebalancés par l’ampleur et la sévérité des impacts négatifs. »

D’autres impacts sont examinés sur le même site : http://www.climat.be/fr-be/changements-climatiques/les-effets/sante

Les raisons d’agir de manière déterminée sont extrêmement nombreuses.

Combien la Belgique émet-elle de gaz à effet de serre ?

Le total des émissions rapportées officiellement par la Belgique est de 116.288 KT en équivalent CO2. Le nombre total des habitants de la Belgique étant de 11.350.000, la moyenne d’émission ‘per capita’ est supérieur à 10 T/CO2 par habitant. Chaque citoyenne et citoyen peut calculer sa propre empreinte CO2 en utilisant un calculateur en ligne, notamment sur le site de l’Agence wallonne Air et Climat

 

Où la Belgique se situe-t-elle par rapport aux autres pays en matière de production de CO2?

A noter : la  croissance de nos émissions en matière de CO2 est à nouveau en hausse.

 

Si les scientifiques estiment que les températures globales ont augmenté de 1° depuis 1850, ces chiffres pourraient atteindre 4°C à la fin du siècle si aucune action n’est prise pour limiter ces émissions.

Ci-dessous, un lien qui permet de visionner l’augmentation des températures.

https://youtu.be/uhnzYemDVPY?t=34

 

Où la Belgique se situe-t-elle par rapport aux autres pays en matière de soutenabilité ?

Différents indices sont utilisés pour connaître la soutenabilité des pays. La Belgique reçoit un score de 51, la France 57,2, etc. Dans ce classement, le score à atteindre est de 100. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir.

 

Quelle est la performance climatique de la Belgique ?

Différentes institutions (UNFCCC, Eurostar,..), ONG (WWF, Oxfam, Greenpeace, Coalition-climat) établissent des classements relatifs à la soutenabilité des pays.
A titre d’exemple: la Belgique occupe la 32ème place dans le classement de performance climatique : https://www.climate-change-performance-index.org/country/belgium

Quel est le coût de l’inaction ?

 

La facture environnementale s’accroissant par absence de mesures suffisantes et/ou appropriées, les coûts économiques s’accroissent. L’impact sur notre santé aussi !

Les assureurs faisant face au défi du financement des catastrophes climatiques reconnaissent leur incapacité d’intervention au-delà d’une augmentation de 3°C.

 

La transition et le climat

 

Selon les dernières projections du GIEC, nous nous situons au-delà du scénario le plus défavorable en matière de production de gaz à effet de serre.

S’il est souhaitable que la transition évolue le plus harmonieusement possible, les risques induits par la transition vers une économie bas-carbone sont inversement proportionnels aux risques physiques. Plus les risques physiques sont visibles et réels, plus les mesures à prendre seront fortes et la transition radicale.

Voir également à ce sujet:

https://www.bankofengland.co.uk/-/media/boe/files/speech/2018/a-transition-in-thinking-and-action-speech-by-mark-carney.pdf?la=en&hash=82F57A11AD2FAFD4E822C3B3F7E19BA23E98BF67

 

Quel climat laisserons-nous à nos petits-enfants ?

Conférence de Jean-Pascal Van Ypersele à Les bons Villers en avril 2018.
http://www.climate.be/users/vanyp/presentations/2018-4-17_jpvy_les_bons_villers__quel_climat_laisserons-nous_.pdf

 

La transition au cœur des énergies citoyennes

Conférence en duo – Rob Hopkins et Olivier De Schutter

https://www.facebook.com/AlorsOnChangeOfficiel/videos/1765074640216505/

 

Impact des Changements climatiques en Belgique

http://www.climat.be/files/3813/8254/2123/ImpactsGPvF-MR-FR.pdf

 

Dossier Climat : vers un point de non-retour ?

http://www.greenpeace.org/belgium/Global/belgium/image/g.mag/G.mag7/Dossier_changements_climatiques/dossier%20FR.pdf

 

Pour savoir que faire :

 

Guide de l’utilisateur  « Adapte ta commune»
http://www.awac.be/index.php/l-adaptation

 

Analyse COP 23 et recommandation COP 24 pour la Belgique :

Analyse et recommandations 

 

Actions en cours au niveau national:

 

Convention des maires pour le Climat

http://www.conventiondesmaires.eu

 

Affaire Climat

https://affaire-climat.be

 

Grève pour le climat :

http://grevepourleclimat.be/

 

Coalition-Climat

http://www.klimaatcoalitie.be/fr

 

Organisations nationales :

 

Région wallonne: Agence wallonne de l’air et du climat

http://www.awac.be

https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/113405/1/rapport_adptation_changement_climatique_wallonie_final.pdf

Site fédéral belge pour une information fiable sur le changement climatique

http://www.climat.be/fr-be/

Changements climatiques 2014: principaux messages du « Résumé à l’intention des décideurs »

 

Bureau du Plan

https://www.plan.be/press/communique-1736-fr-concretiser+les+objectifs+de+developpement+durable

 

Organisations internationales :

 

Panel Intergouvernemental sur les Changements climatiques

Résumé à l’attention des décideurs politiques:
https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg3/ipcc_wg3_ar5_summary-for-policymakers.pdf

 

Organisation de coopération et de développement économique

https://www.oecd-ilibrary.org/environment/couts-de-l-inaction-sur-des-defis-environnementaux-importants_9789264045842-fr

http://www.oecd.org/statistics/climate-change-consequences-of-inaction.htm

 

Nations-Unies : objectifs de développement durable

https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/guide-pour-les-paresseux-qui-veulent-sauver-la-planete/

 

Organisations non gouvernementales :

 

Inter-Environnement Wallonie:

http://www.iewonline.be

 

350.Org :

https://350.org

 

World Wide Fund

https://wwf.be/fr/defis/changement-climatique/