Pour en savoir plus

Le Plan Climat de Villers-la-Ville démarre mal. Nous craignons pour sa réussite et sa pertinence

L’élaboration du plan énergie-climat de notre commune démarre non seulement avec retard, mais encore et surtout avec une participation citoyenne minimaliste et sous contrôle politique. Nous craignons pour sa réussite et sa pertinence.

C’est le constat auquel nous avons malheureusement abouti en comparant ce qui est proposé par la Région wallonne en matière de citoyenneté pour la constitution du Comité de pilotage et ce que la majorité communale a décidé de mettre en place. Ainsi que vous pouvez vous en rendre compte vous-même grâce au tableau comparatif que nous avons placé en annexe, il y a des différences plus que sensibles, parmi lesquelles celles-ci qui  nous semblent particulièrement problématiques pour la bonne suite des opérations.

  1. Pour la Région wallonne, la composition du Comité de pilotage s’effectue par tirage au sort entre les candidats/tes. A Villers-la-Ville, c’est le Collège qui décidera qui est retenu ou non, sans objectivation des critères de sélection.
  2. Pour la Région wallonne, on désigne également par tirage au sort un/e suppléant/e pour chaque candidat/te effectif/tive. Il n’y a pas de suppléance prévue à Villers-la-Ville.
  3. Dans la composition proposée par la Région wallonne, le Comité de pilotage est essentiellement composé de membres des services communaux et de citoyens/nes. A Villers-la-Ville par contre, le Collège a supprimé la possibilité de siéger avec droit de vote pour les membres des services communaux, a limité la participation citoyenne à 15 personnes  et a rajouté comme effectifs 4 conseillers communaux[1] ainsi que l’Échevin de l’Energie et celui ayant le Climat dans ses compétences. Il y a donc bien une volonté nette de politiser le Comité de pilotage.

L’élaboration du plan énergie-climat de notre commune démarre donc dans des conditions visant à mettre la participation citoyenne sous contrôle de la majorité communale, alors qu’à la base, la Convention des Maires pour le Climat et l’Énergie organise une large et réelle participation citoyenne, notamment pour assurer l’adhésion de la population aux diverses mesures qui devront être prises pour diminuer de 40% la production de gaz à effet de serre sur le territoire communal et pour adapter notre territoire aux nouvelles conditions climatiques d’ores et déjà prévisibles.

Nous avons décidé d’en avertir nos sympathisants à travers une lettre ouverte que vous trouverez en annexe, avec copie au Médiateur de la Wallonie, à l’AWAC et au Responsable du département du SPW Wallonie en charge de la démocratie locale.

Nous continuerons malgré ces contingences détestables à être vigilants et actifs sur notre commune.

Notre motivation reste pleine et entière.

Villers pour le climat

[1] Avec application de la clé de répartition D’Hondt, ce qui donnera plus que probablement 1 siège pour l’opposition et 3 sièges pour la majorité politique.

Les pièces jointes:

Lettre-ouverte-a-nos-sympathisants-concernant-le-plan-climat-de-VlV-final

charte-de-fonctionnement-CoPil-du-PAEDC-comparaison-modèle-RW-avec-VLV

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *