Actus de l’action

Enfin un plan pour le climat et la biodiversité à Villers la Ville ?

Peut-être le saurons-nous mercredi prochain le 3 avril à la suite de l’interpellation citoyenne (1) qui sera enfin présentée au Conseil communal.

Quelle sera la réponse du collège ? On se réjouit de la connaître. En tout cas, il semble que les lignes commencent à bouger. Hasard de calendrier ou volonté de désamorcer l’interpellation citoyenne, plusieurs points mis à l’Ordre du jour du Conseil semblent indiquer une évolution dans le bon sens, comme notamment la signature de la Convention des Maires pour le climat et la convention d’adhésion à Renowatt. Nous suivrons donc tout cela avec le plus grand intérêt.

Nous comptons sur votre présence avec vos foulards blancs pour prendre connaissance de tout cela en direct avec nous. Plus nous serons nombreux, plus nous pèserons sur les choses.

Alors ? On s’y retrouve ?

Villers pour le climat

https://www.facebook.com/vlvpourleclimat/

(1) Texte de l’interpellation tel que déposé :

Demande d’interpellation du collège de Villers-la-Ville en vertu de la loi sur le droit d’interpellation

Portée par Michèle Gilkinet, domiciliée ruelle du Sablon 9 à Sart-Dames-Aveline ; née à Kamina le 25 janvier 1952.

Objet : Quand et comment la commune de Villers-la-Ville établira-t-elle un plan pour le climat et la biodiversité ?

Monsieur le bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevins,

Je serai brève, car vous savez déjà ce que j’ai à dire.

Vous l’avez déjà entendu lors de la campagne électorale.

Aujourd’hui les media retentissent quotidiennement de toute part sur ce qui préoccupe une très large proportion de citoyens de tous âges: le dérèglement climatique et les bouleversements qui nous attendent si nous ne bougeons pas. A Villers-la-Ville, vous le savez, cette préoccupation est également très présente comme l’ont démontré notamment les 450 citoyens qui ont interpellé tous les candidats aux dernières élections communales. Quelques membres de votre majorité ont d’ailleurs soutenu publiquement cette action.

Il y a de quoi, de fait, d’être tous et toutes préoccupé/es. Tous les spécialistes ne s’accordent-ils pas pour dire que les 10 prochaines années seront décisives ? Qu’elles sont notre dernière chance, pour tenter d’inverser la tendance mortifère en action aujourd’hui ? 10 ans c’est court, très court.

Alors que va faire la commune de Villers-la-Ville ? Maintenant que la nouvelle mandature est en place, il est temps de le savoir. Il n’y a pas que l’Europe, le Fédéral ou les Régions qui sont concernés. Les communes ont, elles-aussi, un rôle essentiel à jouer. Bon nombre sont d’ailleurs déjà en action.

Pour le savoir, nous sommes venus écouter attentivement le débat concernant votre note de politique générale. Lorsque nous en avons enfin disposé, nous l’avons retournée dans tous les sens pour essayer de percevoir si pas un ensemble cohérent de mesures, du moins un début de plan d’action dédié à ce travail. Et nous n’avons rien trouvé. Aucun plan n’est décrit ni même envisagé. Le mot climat n’est même pas présent une seule fois ; le mot biodiversité n’est cité qu’une seule fois pour dire votre intention de la préserver mais pas comment vous allez le faire ; le mot environnement  connait 4 occurrences dont une seule avec quelques petites perspectives, qui posent d’ailleurs question. Il n’y a aucune explication sur ce que vous allez faire, ni aucune invitation à la population à s’impliquer avec vous dans ce travail.

Alors ?  Monsieur le Bourgmestre, le résultat électoral vous satisfait de droit. Mais ce résultat ouvre aussi pour vous et votre collège une responsabilité inédite du fait des enjeux climatiques notamment et de l’urgence dans laquelle nous sommes maintenant contraints d’agir vu l’inertie passée.

Sans volonté d’être désagréable, je me permets la remarque suivante : la présentation de votre note de politique générale et la manière dont vous avez répondu aux questions de l’opposition laissent pantois. La seule chose que nous ayons entendu, c’est un vague: d’autres choses peuvent être mises en place, nous avons 6 ans devant nous.

Je ne veux pas croire que les choses vont rester en l’état.

J’espère donc des réponses claires :

  • Notre commune va-t-elle s’engager résolument dans des politiques transversales pour le climat et la biodiversité ?
  • Dans ce cadre, un PLAN POUR LE CLIMAT et LA BIODIVERSITE va-t-il être établi ? Si oui, dans quel délai et avec quelle participation citoyenne ?
  • Ce PLAN contiendra-t-il bien un point de départ : à savoir d’une évaluation correcte de là où nous en sommes en matière de production CO2 et dans quel secteur ? Nous vous avons déjà indiqué que la Région wallonne a créé divers outils pour vous permettre de le faire. Allez-vous vous en emparer ? Dans quel délai ?
  • Ce PLAN sera-t-il débattu avec la population ?  De quelle manière ?
  • Une commission consultative pour le climat et la biodiversité sera-t-elle créée ?  Dans quel délai ? Avec quelle représentation citoyenne ?
  • Vous avez désigné une échevine de la citoyenneté et une échevine du climat. Mais avec quelles fonctions et moyens au vu des enjeux ? Pouvez-vous nous apporter des précisions ? Nous n’avons rien trouvé dans le budget communal.
  • A propos de l’échevine du climat ? Comment voyez-vous son rôle ? Dispose-t-elle de compétences transversales nouvelles par rapport à la dernière mandature où elle était échevine de l’environnement ? Par exemple, aura-t-elle la faculté de s’opposer à un investissement qui irait à l’encontre de l’exigence climatique ? 

Je veux garder espoir. C’est donc avec la plus grande attention que j’écouterai vos réponses.

Aujourd’hui le temps des responsabilités est venu. Les citoyens et citoyennes de Villers sont prêts/tes à apporter leur contribution comme le montrent déjà les 450 signataires de Villers pour le climat, ainsi que les actions de plusieurs autres associations et producteurs locaux. Mais pour être efficaces, il conviendrait que vous vous exprimiez enfin clairement sur ce que vous envisagez pour notre commune. Il est grand temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *